Actualités

& Dernières réalisations
Un beau chantier de restauration sur cette cheminée d’exception en grès émaillé, dans une demeure d’Amiens.
▪  Une prise d’empreinte en silicone est faite sur une des fleurs déjà existante, et la fissure est consolidée avec une colle injectée à l’aide d’une seringue.
▪ La fleur manquante  – en haut à droite – est reproduite en mastic, et la fissure du linteau comblée avec un bouchage teinté.
▪  Toutes les teintes sont cherchées et appliquées sur place. Pour la fleur, la première couche de fond et le vernis final sont posés à l’aérographe à l’atelier.
▪  Une fois replacée, quelques retouches ont été nécessaires pour patiner et harmoniser avec l’ensemble.

La restauration illusionniste est invisible et consiste à masquer totalement les dommages causés à votre objet (casse, manque, etc.). Le but est de rendre à l’objet d’art son aspect et son esthétique d’origine.

La restauration dite muséale consiste à restaurer l’objet en allant jusqu’à la reconstitution des motifs sans empiéter sur le décor original. L’unité visuelle est rendue. La restauration est visible de près mais discrète, on ne cherche pas à masquer l’histoire de l’objet.

Le type de restauration est défini par l’objet mais également par le choix du propriétaire.

 

restauration muséale illusionniste atelier alice declercq restauration céramique verre faience terre cuite grès porcelaine

Retour sur la restauration du Santibelli confié par Anne-Catherine Lapetitebrocante.net pour l’émission Affaire conclue : la vie des objets
Il y avait de nombreuses dégradations sur l’ensemble de la terre cuite peinte : écailles au niveau de la couche picturale, doigts cassés, partie manquante au niveau de la base.
Le Santibelli est un objet religieux, de dévotion. Tradition venant d’Italie, en France, ils sont produits entre 1820 et 1880 à Marseille par les fabricants de santons. Cependant, leur utilisation est différente car il représente un saint.
Le socle présente un oculus qui rappelle les reliquaires (la relique du saint était placée dans l’oculus). A l’origine, le santibelli se présente sous un globe, faisant penser aux globes de mariée, qui appellent la fécondité et le bonheur.

Cette semaine, l’Atelier a fait une visite guidée passionnante du musée du Four des Casseaux avec M.Hirat à Limoges.

La pièce maitresse de ce bâtiment industriel est le four des Casseaux, classé monument historique, unique four rond à flammes renversées de grand volume encore debout en France. Sa taille monumentale pouvait contenir 15 000 pièces en une cuisson. Ses deux étages permettaient de cuire les porcelaines à deux étapes différentes de leur fabrication, offrant une importante rentabilité.

L’exposition temporaire « 250 années de porcelaine à Limoges » présente des pièces exceptionnelles, complémentaires à celles du musée national Adrien Dubouché. On peut également admirer des pièces contemporaines, créées par des artistes locaux avec des matières 100% locales, dont du kaolin extrait d’un gisement proche de Limoges.

Plusieurs documents et photographies montrent le travail des ouvriers de l’époque, ainsi que sa dure réalité.

Passionnés et novices, l’Atelier vous recommande cette visite captivante dans un lieu d’exception !

porcelaine limoges four des casseaux limoges atelier alice declercq amiens picardie hauts de france

 

La céramique désigne l’argile qui a été façonnée et transformée par une cuisson. Elle comprend la porcelaine, la faïence, la terre cuite et le grès.🏺
L’Atelier restaure donc l’ensemble de cette famille et voit avec le propriétaire quel type de restauration convient le mieux pour son objet.

céramique faïence terre cuite grès qu'est-ce que la céramique ?

Retour en vidéo sur la restauration du cache-pot en barbotine De Bruyn, pour Affaire Conclue : la vie des objets !